Exemples d'indemnisation d'accident de voiture et de la circulation

Dans le cadre des accidents de la route non responsable>, voici un exemple représentatif d'indemnisation qui illustre l'intérêt, en cas de séquelles lourdes, de recourir à un avocat et à un médecin de victimes, les assurances minorant spontanément l'ampleur des préjudices et leur niveau d'indemnisation.

Exemple d'indemnisation d'accident de voiture

indemnisation des accidents de voiture

L'accident de voiture : les faits

Le 1er février 2017, Madame D, 36 ans, conductrice ceinturée qui se rendait à son travail a été percutée de face par un autre automobiliste. La victime possédait un airbag qui s'est déclenché normalement. Ses lésions sont :

  • Fracture articulaire complexe du radius.
  • Fracture d'une vertèbre.
  • Kyphoplastie de la 4ème lombaire.
  • Diverses cicatrices sur le corps et le visage.

Elle a bénéficié de soins de kinésithérapie durant 1 an, mais pas d'intervention chirurgicale.
La consolidation de la victime (ou stabilisation de ses blessures) a lieu 2 ans plus tard, soit en février 2019.

Il y a un risque d'arthrose future. Mais aucune autre séquelle n'est à déplorer.
Bien évidemment, Mme D est reconnue non responsable de son accident. Cela signifie que c'est la compagnie d'assurance du véhicule responsable qui prendra en charge l'indemnisation de la victime.

La proposition de l'assurance pour cet accident de voiture

La compagnie d'assurance du véhicule responsable, après expertise, en juillet 2020 propose un montant totale de 13 000 euros.
Mme D, sur les conseils de JMP AVOCAT INDEMNISATION, refuse cette offre. Après une première estimation de l'avocat, la compagnie d'assurance propose 37 700 €, soit près de 3 fois le montant initial.
Me Marteau, avocate en droit du dommage corporel, refuse une fois encore, arguant que le montant des frais de tierce personne (assistance à la victime) mais aussi le déficit fonctionnel temporaire, les souffrances endurées, le préjudice esthétique sont encore minorés.
L'assureur accepte enfin d'en tenir compte et finira par proposer 42 000 € puis 46 000 €.
Notons que le quadruplement du montant de l'indemnisation de Madame D a été le fruit d'une négociation amiable qui s'est étalée sur 8 mois environ.

 

Dans cet exemple d'indemnisation d'accident de voiture, quel fut le rôle de l'avocat ?

Comme nous le voyons dans cet exemple d'indemnisation d'un accident de voiture, il est commun que la première proposition de réparation de l'assureur (et même les suivantes) soit très significativement sous-estimée.

Un point est à souligné parce qu'il est à l'origine d'un contresens funeste : L'assuré-victime est naïvement disposé à croire que son assureur veille à la défense de ses intérêts, notamment économiques. L'expérience atteste au contraire que l'assureur veille tout d'abord à la défense de ses propres intérêts financiers. Cela se traduit dans la réalité par une minoration de l'ampleur des préjudices subis, notamment au moment de l'expertise. Il est également très courant de voir certains postes de préjudices purement et simplement éludés, les plus courants étant : la tierce personne (permanente ou temporaire), le déficit fonctionnel temporaire, le déficit permanent, l'incidence professionnelle et la perte de gains professionnels futurs.

L'avocat, dans l'exemple d'indemnisation de l'accident de voiture de madame D, a permis à la victime de faire valoir l'ensemble de ses droits :

  • Il a rassemblé toutes les pièces et éléments : éléments médicaux, ordonnances, arrêts de travail, les frais de déplacement, les frais annexes (frais de pharmacie...).
  • Il a participé aux deux expertises médicales accompagné de son médecin de victimes.
  • Il a vérifié que toutes les pièces soient prises en compte.
  • Il a insisté sur les coûts de la tierce personne temporaire, ainsi que sur les souffrances endurées.
  • Elle a pris en charge, analyse et chiffrage à l'appui, toute la partie négociation avec la compagnie d'assurance, en refusant 3 propositions jugées insuffisantes. Le résultat est un quadruplement de la proposition indemnitaire initiale.

Les accidents de la circulation, auto, moto, camion, piéton, ou encore passager, donnent lieu à dommages corporels parfois très lourds de conséquences pour la vie future de la victime. Ne restez pas seul face aux compagnies d'assurance. Veillez à la défense de vos intérêts et ceux de vos proches. Confiez votre défense à JMP AVOCAT INDEMNISATION.

Confiez-nous votre problème !

Je vous rappelle gratuitement Nous contacter