Les motards roulant en inter-file sont normalement déclarés fautifs

Ils l'ignorent le plus souvent : les motards circulant en inter-file, contreviennent au code de la route.

Selon un décret du 23 décembre 2015, la circulation en inter-file d'une moto est autorisée dans certains départements, à la condition que la circulation est, en raison de sa densité, établie en file ininterrompue sur toutes les voies jusqu'à une vitesse maximale de 50 km/h.

Elle ne peut être exécutée que sur les  routes ou autoroutes dont la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h, à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d'au moins 2 voies chacune.

Les départements concernés sont les Bouches du Rhône, le Gironde, le Rhône, plus l’Île-de-France (intégrant le boulevard périphérique).
La durée de l'expérimentation est de 4 ans.

En conséquence, un motard circulant en inter-file - étant considéré en infraction - verra ses droits à réparation minorés ou contestés par les compagnies d'assurance.

Votre avocat vous indiquera ce qu'il convient de faire dans cette hypothèse pour vous défendre avantageusement.

 

Article écrit par le .
Publication : / Dernière modification :
permalien : https://jmp-avocat-indemnisation.fr/blog-dommages-corporels/motards-interfile-fautifs

 

 3 pour 38 vote(s)

Evaluez cet article :

Ajouter un commentaire :

 

Pour commenter cet article vous devez vous authentifier. Si vous n'avez pas de compte, vous pouvez en créer un.

 

Confiez-nous votre problème !

Je vous rappelle gratuitement
Fermer X

 

Remplissez le formulaire si vous souhaitez que je vous contacte:

(*) : champs obligatoires.

Nous contacter